Maintenance

Une mise à jour planifiée sera effectuée ce lundi, le 7 décembre, vers 7:00 AM. Cette mise à jour devrait durer environ 30 minutes.
A scheduled update will be performed this wednesday, December 7th, at 7:00 AM. This update should last around 30 minutes.

Éthique sportive - athlètes

 

Introduction

 

Une carrière d’athlète peut prendre différentes tournures, dont certaines seront plus positives que d’autres. Certaines dépenderont même de facteurs externes sur lesquels l'athlète a très peu de contrôle.

 

Il faut donc être prêt à faire face à ces facteurs externes pouvant avoir une influence négative sur l'athlète et sa carrière. Afin de limiter ou réduire les risques, l'athlète doit prendre en main sa propre carrière en étant bien informé de ses droits et en assumant ses responsabilités d’athlète de manière proactive.

 

Pour l'athlète, il sera donc important de se tenir informé et de participer aux activités de son organisme sportif (club, association ou fédération) :

  • aller aux séances d’orientation,
  • assister aux réunions du club ou de l’association,
  • lire toute la correspondance et les documents qui lui sont envoyés ou qui sont publiés à son attention.

 

Il peut aussi s'interroger au sujet des politiques, conditions ou critères établis pour lui par son organisme. Il a le droit de demander à recevoir cette information afin de pouvoir mieux assumer ses responsabilités. Comme par exemple :

  • Y a-t-il des critères ou règlements particuliers que l'athlète doit respecter pour demeurer membre en règle de son organisme?
  • Son organisme publie-t-il des politiques de sélection des équipes afin de l’informer des résultats qu'il doit obtenir pour atteindre des niveaux plus élevés?

 

En participant à la vie de son organisme et en y étant présent, il aura les renseignements dont il a besoin. Les parents et les entraîneurs représentent aussi d’excellentes ressources pour l'aider à gérer cet aspect important de sa carrière.

 

Droits et responsabilités

 

DROIT de l’athlète

RESPONSABILITÉ de l’athlète

Être informé des politiques et règles qui s’appliquent à l'athlète

 

Habituellement, les politiques de sélection d'une équipe ou pour participer à une manifestation sportive particulière sont publiées  un certain nombre de mois avant la sélection.

 

Afin de donner une chance équitable d’atteindre ces buts, l'organisme de sport doit donner à l'athlète toutes les précisions pertinentes : les critères à remplir et les processus à suivre.

 

Il est également important de connaître d’autres règles et politiques telles que le code de conduite ou les critères d’octroi des brevets, afin qu'il sache ce qu'il peut ou ne peut pas faire, ce qu'il doi faire ou ne pas faire. Plusieurs de ces politiques sont révisées fréquemment et il est donc essentiel de pouvoir consulter la toute dernière version.

 

Demander ou savoir où trouver 
les politiques et règles

 

Où trouver les politiques qui s’appliquent à l'athlète (sélection des équipes, financement des athlètes, code de conduite, etc.)?

 

Tous les organismes sportifs ne font pas preuve de la même diligence pour mettre leurs politiques à la portée de tous leurs membres sur leurs sites Internet ou pour prévenir leurs membres lorsqu’ils font des modifications. Il est donc essentiel de demander ces politiques à l'organisme et de s'assurer qu’elles soient communiquées clairement. Se renseigner pour connaître la fréquence à laquelle elles sont modifiées et vérifier les mises à jour régulièrement sont également importants.

 

Non seulement l'athlète restera maître de sa carrière, mais il évitera ainsi d’avoir des ennuis en contrevenant à des règles sans le savoir.

 

Avoir l’occasion de prendre connaissance d’une entente ou d'un contrat avant de signer

 

Au cours de sa carrière, l'athlète aura certainement des documents à signer dont des conventions d’adhésion, des ententes d’athlète, des contrats de commandite, etc. Certains peuvent être longs et compliqués. La personne ou l’organisme qui émet le document doit accorder suffisamment de temps pour le lire en détail et s'assurer qu'il soit bien compris. Au besoin, l'athlète devrait également avoir le droit de demander des conseils externes et de discuter de points qui le préoccupent avant de signer.

 

Lire et comprendre une entente ou 
un contrat avant de signer

 

Il est important de prendre le temps de lire entièrement les documents avant de les signer. Si l'athlète signe ou accepte quelque chose trop rapidement, il risque, par la suite, de perdre le droit de contester un énoncé qui lui paraîtra ambigu ou incorrect.

 

Il est aussi opportun de faire attention aux renvois à d’autres politiques et règles qui ne sont pas rédigées spécifiquement dans le contrat lui-même. Ces renvois obligent l'athlète à respecter aussi ces politiques et règles. Il va donc de soi de bien les connaître avant de s’engager.

 

Faire appel d’une décision injuste 
ou prise incorrectement

 

Tous les organismes de sport respectables devraient avoir une politique d’appel pour permettre à leurs membres de contester des décisions qui les touchent. Cette politique doit décrire les principes et procédures à suivre dans le cas où une décision prise par ou au nom de l’organisme serait contestée par l’un de ses membres.

Conserver des copies de tout ce qui pourrait servir de preuve en cas de conflit

 

En cas d’appel, ou tout simplement lors d’une discussion sur une décision préoccupante, il est dans l'intérêt de l'athlète de pouvoir fournir des preuves et appuyer sa position par des faits pertinents. Il est toujours bon de documenter ses communications, même si sur le coup tout semble bien se dérouler (courriels et pièces jointes, notes à propos de conversations, etc.). Sans pour autant devenir paranoïaque, il suffit de prendre la peine de conserver des dossiers adéquats.

 

Évoluer dans un sport propre et sans dopage

 

 

Pour connaître le succès, un athlète doit être déterminé et consacrer de longues heures à se préparer pour améliorer ses performances tous les jours. Tous ses efforts doivent être récompensés par la croyance que le champ compétitif dans lequel il évolue est équitable et sans dopage. La lutte contre le dopage vise à protéger son droit de se mesurer à des compétiteurs qui sont également « propres ». Au Canada, le Programme canadien antidopage établit les normes que tous les athlètes doivent respecter pour maintenir un milieu sportif propre et sans dopage.

 

Soutenir les efforts antidopage et se conformer au Programme canadien antidopage

 

Pour protéger son droit d’évoluer dans un sport sans dopage, l'athlète devrait connaître et respecter ses obligations sous le régime du Programme canadien antidopage  et coopérer avec les activités de contrôle du dopage. Il peut prendre position contre le dopage et encourager les autres à suivre son exemple en reconnaissant que les tests hors compétition et sans préavis permettent d’éliminer les tricheurs de son champ de compétition. Il peut aussi se référer à la section « dopage sportif » pour obtenir plus de ressources de prévention du dopage.

http://www.cces.ca/files/pdfs/CCES-POLICY-CADP-F.pdf

 

Liens

 

Dépliant sur les droits et responsabilités des athlètes

Portail du CRDSC – Octroi des brevets

Processus d'octroi des brevets : Lignes directrices et conseils (lien non fonctionel)

Portail du CRDSC – Sélection d’équipes

Critères de sélection pour les grandes manifestations sportives : Lignes directrices et conseils

 

EN COLLABORATION AVEC:

 

Dernières nouvelles